AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez plus, inscrivez vous !
vous retrouverez ici les familles importantes de Mt Juliet
n'oubliez pas de faire un tour sur nos scénarios ici

Partagez | 
 

 Tes lèvres eurent le temps de mille mensonges que tu ne prends plus la peine de raconter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaska Davis

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 05/09/2015

MessageSujet: Tes lèvres eurent le temps de mille mensonges que tu ne prends plus la peine de raconter.   Sam 5 Sep - 18:55


-{ alaska davis }-
( COMME SI ELLE N'AVAIT JAMAIS DOUTE DE LA BEAUTE DU MONDE )
- bridget satterlee + ©crédits@tumblr


NOM PRENOM: Davis, le nom de maman, le nom de sa maternelle qui l’a emmenée avec elle aux quatre coins des usa, le nom de famille qu’est passé dans tous les états. Elle s'appelle d'ailleurs Alaska car maman a toujours rêvé d’aller là-bas. AGE: Vingt-trois, peut-être plus, peut-être pas. Vingt-trois c’est ce qu’elle vous répondra, vous la croyez ou pas ?  DATE DE NAISSANCE/LIEU: le quinze juin, dans un petit village dans le Sud du Texas. ORIGINE(S)/NATIONALITÉ: Américaines, de ce qu’elle en sait. MÉTIER/ETUDES: Serveuse dans un bar, et hôtesse de téléphone rose quand vient le soir. SITUATION FINANCIÈRE: roule pas sur l’or, mais elle se fiche pas mal de l’argent. SITUATION AMOUREUSE: A tout le monde, à personne, Alaska elle ne s’attache pas, elle collectionne, elle papillonne, et puis elle oublie parfois, une promesse susurrée sur un oreiller, le numéro qu'un amant lui a laissé. SITUATION FAMILIALE: Une maman un peu triste. Et puis elle qui cherche un papa. DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ETES-VOUS A MT JULIET: Quelques mois, un an, peut-être deux déjà? Alaska a un calendrier sans dates, sans jours, elle vit l'instant présent. GROUPE (ANOTHER NAME GOES UP IN LIGHTS) QUALITÉS/DÉFAUTS: Femme-enfant, franche, drôle, grossière, têtue, entière, bordélique, n’a pas peur du ridicule, volage, audacieuse, râleuse, gentille, sauvage, souriante, indomptable, magnétique, indépendante, tête en l’air, insolente, envoutante.

That you’ll come in with the rain.
Alaska, on se dit que c'est une pauvre fille qui ira pas bien loin dans la vie, heureusement qu'elle est jolie. Non mais franchement, regardez-là, on dirait une caricature, toujours à rechercher l'attention, à s'habiller trop court et à rire trop fort. Elle cherche l'affection des hommes, des garçons, on ne sait pas vraiment pourquoi et on ne cherche pas à savoir, on dit que c'est un fait de société, que c'est juste une pimbêche - c'est plus simple de dire ça, on ne se fatigue pas à essayer de la connaître, on risquerait de l'apprécier et de se sentir bien bête, après tout ce qu'on a dit de mal sur elle. Elle se ballade toujours en bicyclette, âme d'écolo, âme d'enfant ou pas assez d'argent, on oscille, on hésite, on se tâte, et puis c’est pas important. On la voit passer à tout allure, sa jupe se soulevant à cause du vent, et c’est sympa à regarder. Passe-temps comme un autre, elle dessine sur le comptoir entre deux commandes, et sur le mur au-dessus de son lit le soir pendant ses conversations érotiques. Alaska c’est comme une idée qui nous échappe, un songe qui nous file entre les doigts, c’est un ouragan d’impertinence, un phénomène un peu étrange, paraîtrait même qu’elle a un poisson rouge qu’elle nourrit avec des miettes de Granola.  

On a history book page It was the end of a decade But the start of an age

Allo Alaska ?
j’ai beau t’appeler jours et nuits, j’tombe toujours sur ta messagerie,
est-ce que t’es encore en train de parler à tous ces garçons ?
à leur raconter comment tes lèvres parcourent leur corps,
à leur dire ô combien ta peau elle sent bon ?
tu sais je la connais, on l’a presque tous déjà croquée
mais dis-moi,
est-ce qu’eux aussi ils te retirent ta petite culotte avec leurs dents ?
alaska , s’il te plait répond.
ce soir, demain, dans une autre vie.
alaska, t’es belle, tu le sais ?
et j’voulais te dire,
c’est pas en parlant à tous les garçons d’la terre que ça ira mieux
c’est pas bien tu sais de tous les laisser rentrer dans ton lit.
moi je sais qu’t’es l’étoile la plus triste de cette galaxie
moi je vois à travers les grands sourires que t’étales comme le rouge sur tes lèvres
qu’est-ce que t’es belle alaska,
pourquoi tu pleures la nuit ?

alaska, tu sais, c’est pas ta faute s’il est parti.
c’est pas ta faute si c’est qu’un lâche qu’a pas assumé quand bébé alaska s’est pointée,
ça se trouve il serait parti le lendemain, ou la semaine d’après.
t’avais pas besoin de traverser l’Amérique tu sais,
il veut peut-être même pas être retrouvé
des lâches comme ça, y en a tous les jours,
et puis y en a plein de bébés qu’ont pas de papa.
c’est pas d’ta faute, c’est pas toi.
même si ta maman elle dit le contraire
elle est plus vraiment elle tu sais, depuis qu’il s’est barré.
Et puis j’suis sûr que s’il te connaissait il t’aimerait,
presqu’autant que je t’aime Al’, même si je sais pas si c’est possible.

Alaska, si je t’appelle demain, est-ce que tu réponds ?
ou est-ce que tu seras encore dehors à rire trop fort?
lâche prise, Al’
je sais qu'tu ne demandes qu’à être aimée.
que t'aimes te faire remarquer, les regards quand ta jupe est trop remontée
est-ce que je te verrais demain encore, en train de servir des cafés ?
alaska, j’sais qu’tu rêves d’une autre vie
j’sais qu’tu recherches l’attention, j’peux te donner toute la mienne si tu m’laisses faire.
mais est-ce que tu veux que j’te sauve alaska ?
est-ce que tu veux être sauvée ?
est-ce que t’as un cœur Al’ ?
dis-moi, est-ce que tu sais aimer ?



PSEUDO/PRÉNOM Mathilde, incapable de se trouver un surnom. AGE: dix-neuf printemps. RÉGION/PAYS: France. OU AS-TU TROUVÉ LE FORUM ?: Sur Bazzart, il y a quelques temps déjà. COMMENT LE TROUVES-TU ?:   (comme ça). SCÉNARIO/INVENTÉ: (perfect)scénario de (perfect)Bart . UN DERNIER PETIT MOT: Bicyclette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Golightly
-- RUN BOY RUN
avatar

Messages : 1083
Date d'inscription : 05/08/2015

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: 4/6 rps (levi, maeth)

MessageSujet: Re: Tes lèvres eurent le temps de mille mensonges que tu ne prends plus la peine de raconter.   Sam 5 Sep - 18:56

Encore désolé. Crying or Very sad Crying or Very sad
Je te valide à nouveau, bon jeu parmi nous.

_________________

--- big bad wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whistlecountycreek.forumactif.be
Alaska Davis

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 05/09/2015

MessageSujet: Re: Tes lèvres eurent le temps de mille mensonges que tu ne prends plus la peine de raconter.   Sam 5 Sep - 18:58

Pas de soucis. I love you
Merci. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tes lèvres eurent le temps de mille mensonges que tu ne prends plus la peine de raconter.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tes lèvres eurent le temps de mille mensonges que tu ne prends plus la peine de raconter.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tes lèvres eurent le temps de mille mensonges que tu ne prends plus la peine de raconter.
» Combien de temps prenez-vous pour jouer ?
» CHRONIQUES DES TEMPS OBSCURS (Tome 1) FRERE DE LOUP de Michelle Paver
» le temps precis....
» Mille et une nuits aux comores

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - DARK BLUE TENNESSEE :: THE STORY OF US :: STAY BEAUTIFUL-