AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez plus, inscrivez vous !
vous retrouverez ici les familles importantes de Mt Juliet
n'oubliez pas de faire un tour sur nos scénarios ici

Partagez | 
 

 Band aids don't fix bullet holes | Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Smoak

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 23
Housing : Un jolie appartement sur Hove Path, qu'il occupe avec son meilleur ami Logan. Le numéro 23, si cela vous intéresse.

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: DISPONIBLE (2/3)

MessageSujet: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Lun 31 Aoû - 16:43


-{ Liam Smoak }-
( YOU SAY SORRY JUST FOR SHOW.)
- Daniel Sharman + ©gifhunt@tumblr


NOM PRENOM: Liam. Un prénom simple, court, facile à retenir et surtout à écrire sur les papiers divers et variés. Liam, en hommage à son grand-père maternel décédé des suites d'un cancer. Un homme respecté d'après ce qu'il a entendu dire et qu'il n'a, malheureusement, jamais rencontré. A son grand désespoir. Smoak. un nom de famille qu'on ne rencontre que rarement dans sa vie. Et pour cause ! Il a beau avoir cette sonorité américaine et cette classe identifiable, il est en perdition. Sa famille, dans son ensemble, est abonnée aux filles. Il est l'un des rares hommes qui permettra de faire vivre ce nom qui reste en tête. AGE: Il préfère dire qu'il a vécut cinq fois cinq belles années plutôt que de sortir directement et brutalement son âge, qui n'est autre que vingt-cinq ans. On dit qu'il ne faut jamais demandé l'âge d'une dame, dans sa tête, c'est la même chose pour les hommes.  DATE DE NAISSANCE/LIEU: Une brise de vent tiède, un soleil qui semble ne plus vouloir abandonner la terre. Nous ne sommes pas encore en été en ce sept Juin mille neuf cent quatre-vingt dix, mais on y croirait presque. Né en ce jour si spécial, à Nashville, Liam n'a rien à dire sur cette date extraordinaire. ORIGINE(S)/NATIONALITÉ: Ses parents lui ont toujours inculqué les valeurs des États-Unis. Tous deux originaires de ce pays immense, il n'est autre qu'un autre jeune américain pleins de rêves et d'espoirs, parfois infondés. MÉTIER/ETUDES: S'il n'a pas eu la chance de rencontrer son grand-père maternel, il a tout de même pu le découvrir à travers ses lettres et ses photos qu'il avait laissé dans un coffre. Ses phrases, ses pages, ses mots.. Il a tout de suite accroché et s'est tout naturellement qu'il a suivit la même voie que lui. Le journalisme. Venant de finir ses études, il vient d'etre recruté au sein de l'agence la plus réputée de MT Juliet. SITUATION FINANCIÈRE: Il a toujours eu la chance d'avoir un compte en banque plutôt bien remplie. Il est rare que vous l'entendrez se plaindre de ne pas avoir telle ou telle chose. Enfant unique, ses parents l'ont toujours aidé à atteindre ses rêves. S'il touchait de l'argent, c'est qu'il travaillait : nettoyer la voiture familiale, repasser le linge, faire la vaisselle. Il entend encore son père lui dire ; « Fils, le travail c'est de l'argent. L'argent est la liberté. » SITUATION AMOUREUSE: Il a eu plusieurs petites amies en tout genre. Il suivait le troupeau comme on dit, se laissant aller au gré des femmes qui passaient devant son nez. Sa plus grande relation n'est autre que celle avec Madison Williams. Une fille belle, discrète et en même temps vu par tout le monde. Une fille intelligente, drôle, sexy. Une fille qui lui aura fait perdre la tête pendant un an. Une fille qui n'est autre qu'un amour passé, une erreur. De sa part ? De leur part ? Il ne s'est plus et il sait tout. Contradictions quand tu nous tiens. La rupture a été brutale, retentissante, claquante. Il en garde encore la trace sur sa joue. Depuis, il joue, s'amuse avec ces femmes qui viennent le voir, l'accoster. Il ne s'attache plus. Il a beaucoup trop perdu. SITUATION FAMILIALE: La famille. Un mot qui a de l'importance pour Liam. Mary et John Smoak sont deux piliers indispensable à sa vie, à sa construction. S'il reste toujours en contact avec eux depuis l'université, c'est principalement grâce aux réseaux sociaux et aux appels téléphoniques. D'ailleurs, il est très souvent en conférence avec eux sur Skype. Mais il préfère se remettre debout par lui-même, par sa propre volonté malgré l'aide qu'apporte ses deux merveilleuses personnes. N'est-ce pas ainsi qu'ils l'ont élevé ? Pourtant, ils ont un peu de mal à le comprendre, l'assimiler, voulant garder leur enfant blessé moralement à leur côté. Enfant unique, il n'a jamais vraiment voulu de frère ou de sœur. Il aime bien la solitude qu'il peut avoir de temps à autre, d'avoir la chance de ne dépendre de personne. La seul relation qui compte le plus pour lui, c'est celle qu'il entretient avec Logan. Toujours ensemble depuis qu'ils se sont rencontrés. Il est son meilleur ami, son frère, son homme, son mari. DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ETES-VOUS A MT JULIET: Il a été contacté par une agence de journalisme, il y a un an. Il a donc emménagé dans cette ville avec son meilleur ami, Logan, pour pouvoir arriver à l'heure à son travail. Mais aussi pour éviter d'entendre toutes ces rumeurs à son encontre. Des rumeurs tantôt foncées, tantôt infondées. Parfois cruelles, parfois drôles. Néanmoins, toujours là pour lui remémorer ces actes passés. Ceux qu'il veut oublier. Fort heureusement, la ville lui convient, il trouve tout ce dont il a besoin. Du soleil, des filles et de l'argent. GROUPE GOT THE RADIO ON MY OLD BLUE JEANS QUALITÉS/DÉFAUTS: Dès sa plus tendre enfance, il avait ce besoin d'être en compétition, et surtout d'être le meilleur. Un trait de caractère qu'il tient de son père. Il ne veut que le meilleur et il le fait bien comprendre. Soucieux de son image, grâce à sa mère, styliste, il est un poil trop perfectionniste sur certains points. Il n'acceptera jamais de sortir en jogging et basket, sauf si c'est pour faire du sport. La famille fait partie intégrante de sa vie. Ils l'ont aidé à traverser le gouffre dans lequel il s'est installé après sa rupture avec Madison Williams. Méfiant depuis cette fameuse nuit, il a du mal à accorder une confiance totale à quelqu'un, sauf Logan. Néanmoins, il a su garder son cœur tendre. En réalité, Liam est un grand sensible. Il a certes, du mal à pleurer en face des gens, mais il ne reste pas pour autant sans sentiments. Il ne sait juste pas les montrer réellement. Il a un humour particulier. Tantôt verbal, tantôt physique. Dans tous les cas, il aime faire sourire et faire rire les personnes autour de lui. Il aime le contact. Toucher, câliner, il a l'impression de servie à quelque chose. Il aime bien se comparer à un ours en peluche.

That you’ll come in with the rain.
Liam n'a pas toujours été ce garçon attachant et extraverti. C'est son meilleur ami, Logan qui l'a aidé à prendre confiance en lui Il adore relire les lettres que son grand-père avait envoyé à sa grand-mère. Il a l'impression que quand il a le nez dans ces feuilles jaunies par le temps, de cet homme qu'il n'a pas eu le temps de connaître, qu'il est à ces côtés. Petit, il aurait adoré avoir un chien. Un beau et fidèle berger allemand qu'il aurait nommé Spy, car il est fan des film d'espionnage. Il ne manque d'ailleurs aucun James Bond Le coup de foudre ? Il n'y croit pas. Ces films à l'eau de rose, très peu pour lui. On ne trouve pas sa cendrillon à l'aide d'une chaussure perdue. L'amour demande du temps, des sentiments et de la confiance On le prend souvent pour un coureur de jupon. Il répond toujours qu'il ne court pas. Les femmes viennent à lui. C'est plutôt les filles qui courent après les boxers. Il a toujours su qu'il deviendrait journaliste. Tenir un journal intime, ça l'aide à s'exterioriser. D'ailleurs, vous les trouverez tous rangés dans une boîte à chaussure, dans sa banderie Il a toujours aimé lire des manuels de langue. Le français, la langue de Molière, il l'apprécie et il la parle, couramment. Tout comme l'espagnol. Depuis qu'il a touché à la drogue et que la suite c'est mal passé pour lui, il n'a jamais pu y retoucher. Il donne d'ailleurs une partie de son salaire dans une association qui aide à sevrer ce type de personne dépendantes de ses substances Sa mère n'arrête pas de lui répéter que son sourire n'en ait pas un. Ce n'est pas sa faute si celui qu'il fait donne l'impression de charmer.  Il ne sait pas faire autrement que de bouger ses lèvres dans une mimique en coin qu'il trouve adorable Il fait toujours attention à être bien habillé et à coordonner les couleurs Ne le cherchait pas quand il est fatigué, vous risquerez de mourir sur place suite à un flot d'insultes aussi belles et mignonnes les une que les autres Les hamburgers-frites et le coca, deux indispensables dans sa vie. Après Logan, bien sûr.

On a history book page It was the end of a decade But the start of an age
... Il y a des jours où je me demande si j'arriverais à arrêter d'écrire sur ces feuilles blanches, à l'aide de cette plume et de cette encre. Suis-je faible à préférer utiliser les mots plutôt que la parole ? Suis-je donc le seul à comprendre à quel point il est plus facile d'organiser ses pensées autours de ces lettres qui s'unissent sur les froissures de ces pages ? Georgia, j'ai tant de choses à dire et tellement peu de façon de le faire. Je me meurs. Je le sens au plus profond de moi-même. Il est bientôt l'heure pour moi de prendre part à l'aventure tant malconnu de l'au-delà. J'ai l'impression de déjà voir les traces de larmes et de mascara qui auront coulés et atterrit un partout et nulle part. N'ait pas peur. Nous nous reverrons plus vite que tu ne le penses...


Assis sur une chaise de la cuisine, Liam venait de dépoussiérer une lettre de son grand-père. Il ne l'avait jamais connu, mais il subsistait une partie de sa vie dans ses parchemins. Un faible sourire sur le visage, il reposait ce qu'il tenait dans la mallette. Aujourd'hui était un jour morose. Les nuages empêchaient les rayons du soleil de s'infiltrer. Le vent glacé s'enroulait autour des habitations. Et les différents tons de gris provenant du ciel mettaient à mal la bonne humeur du jeune garçon. Il soufflait, attrapant la tasse de café sur la table et posant l'objet à ses lèvres. Le liquide chaud le brûlait légèrement, mais il s'en foutait. Il préférait de loin cette douleur physique. Une douleur qu'on pouvait décrire. Une douleur qu'on pouvait voir. Appuyant sur une touche de l'ordi de son meilleur ami, Logan, il hoqueta de surprise en voyant une ancienne photo utilisée comme fond d'écran. Pourquoi le destin s'acharnait donc à lui pourrir la vie ? Lui qui tentait désespérément d'oublier cette partie, ce passé, il revenait sans cesse dans son esprit. A cause d'un son, d'une couleur, d'un objet.. D'une photo où on le voyait avec une bande d'ami, enlaçant une jeune femme souriante et belle à en faire rêver plus d'un. Ses yeux s'embrumèrent, et, en un rien de temps, quelques perles salées se mélangèrent à la caféine qu'il tenait toujours dans sa main. Les événement étaient toujours aussi claire, même après trois ans. Ô joie d'etre drogué. Il avait aimé cette sensation de voler, d'être indétrônable. Il avait l'impression d'être le maître, de pouvoir tout contrôler. Alors quand on lui a soufflé l'idée de filmer sa petite amie de l'epoque, nue, en compagnie de sa bande d'ami.. Oh. Il ne s'en était même pas voulu. Pas le moindre du monde. Pas à ce moment là. Néanmoins, une personne avait décidé de profiter de ce dossier pour le publier. Les rumeurs, les regards. Ils ne leur étaient pas encore destinés. Pas encore. La claque qu'il avait reçu de Madison l'avait réveillé de ce rêve. Elle l'avait enfermé dans un cauchemar assourdissant. Les commères de service s'en donnaient à cœur joie de le rabaisser. A moins que ce ne soit pas de lui qu'on parle ? À vrai dire, le monde s'était arrêté de tourner. A tel point que plus les jours avançaient, plus le gouffre lui tendait les bras.

La tristesse, la colère, la culpabilité. Il est rongé de l'intérieur. Et, comme le monde est bien fait, peu remarque ces cicatrices invisibles qui l'empêchent de continuer d'avancer. Aucun ne semble voir l'effondrement qui se produit en lui au fur et à mesure que le temps passe. Moins d'un an après cette soirée, il est comme dans l'obscurité intégral. Il ne parle quasiment plus, ne mange que d'infime portion, et cette brillance dans ces yeux ne montre plus que les larmes qui ont coulés la nuit. Il s'en veut, il se hait. Et en même temps, il ne voit pas pourquoi c'est à lui d'etre anéanti. N'était-il pas non plus qu'un adversaire battu dans ce désastre ? Oui, il avait eu tort de la filmer. Mais non, il n'avait pas divulgué la vidéo. Pourquoi ne pourrait-elle pas le croire ? Pourquoi s'enfuir sans demander de réponse ? Pourquoi ne voyait-il plus la lumière ? Pourquoi toutes ces questions devaient-elles rester sans réponses ? Pourquoi ... ?
En colère contre soi-même, Liam essuya avec rage les larmes qu'il avait laissé échapper. Il posa avec soin la tasse qu'il tenait. Ses mains tremblaient et, ses poignets, a découvert, lui permettait de voir ces coupures, ces cicatrices qui l'avait amener à faire l'une des pires erreurs de sa vie. Les enfers l'avait soudoyé, il avait voulu rejoindre ce pays qui serait désormais sien. Le suicide semblait être le meilleur échappatoire à sa souffrance indescriptible. Le couteau avait coupé sa peau avec tendresse, apaisant son âme. Une âme meurtrie, déchirée, déchus. Il avait même été sadique envers lui-même, faisait durer le plaisir de cette mort tant redoutée. Il voulait souffrir comme il avait fait souffrir les gens autour de lui. Et puis, dans un souffle, un ange s'etait approché de lui. Il avait planté ses yeux noisettes dans les siens, bleu d'eau. Il lui avait parlé, il l'avait aidé. Il l'avait même taper. Une bonne claque retentissante. A croire que c'etait le seul moyen de lui remettre les pensées en place. D'ailleurs, il s'était tant absenté dans sa rêverie cauchemardesque qu'il n'avait pas entendu la serrure de la porte d'entrée tourner. Une main vint se poser sur son épaule et, naturellement, la voix réconfortante de son colocataire le fit redescendre sur terre. « Je suis là si tu as besoin. Ok ? » Son ange gardien, son meilleur ami, son frère. Il lui souria tristement. Le seul à connaître toute l'histoire, son passé, ses conneries. Il ne saurait lui expliquer à tel point il lui était redevable. Alors, il se contenta d'un bref : « Je sais. Merci Logan. » Essuyant les dernières traces de vulnérabilité sur ces joues, il prit une feuille blanche, un crayon, et commença à écrire une lettre. Dans celle-ci, on pouvait y lire ;

... Il y a des jours où je me demande si j'arriverais à arrêter d'écrire sur ces feuilles blanches, à l'aide de ce bic et de cette encre bleu clair. Suis-je faible à préférer utiliser les mots plutôt que la parole ? Suis-je donc le seul à comprendre à quel point il est plus facile d'organiser ses pensées autours de ces lettres qui s'unissent sur les froissures de ces pages ? Logan, j'ai tant de choses à dire et tellement peu de façon de le faire. Je serais mort sans toi. Je ne serais plus qu'un cadavre de plus dans les cimetières. Une ombre de plus attendant ses prochains, les surveillant d'en haut. Je ne saurais comment te dire ce que je te dois, mais sache que je serais là, le moment où tu auras besoin d'une personne à tes côtés.


PSEUDO/PRÉNOM Lempika. Mais vous pouvez m'appeler Laurine ! AGE: Vingt et un ans, sisi. J'suis majeur dans le monde les enfants !    RÉGION/PAYS: Ch'ti pure et dure. Critiques pas la fricandelle, sinon.. Bah sinon voilà quoi.  siffle/  OU AS-TU TROUVÉ LE FORUM ?: Une petite pub sur internet qui m'a conduit vers un scénario sublime !  --/  COMMENT LE TROUVES-TU ?: Il est superbe. Je suis fan de ces couleurs douces. SCÉNARIO/INVENTÉ: Scénario  Crying or Very sad  UN DERNIER PETIT MOT: J'espère que je vais me plaire ici et puis.. SHUT UP AND DANCE !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.screw-destiny.com/
Madison Williams

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: 1/3 free

MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Lun 31 Aoû - 16:51

BIENVENUE. BIENVENUE. BIENVENUE. BIENVENUE. BIENVENUE. BIENVENUE. BIENVENUE.

comme dit sur le sujet du scénario, t'es la personne la plus parfaite au monde, voilà voilà Laughing
du coup si tu as la moindre question, je suis là pour toi, je suis toute à toi, comme ma boîte à mp --/ keurkeur

bon courage pour la suite de ta fiche, j'ai tellement hâte de rpotter avec toi Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Smoak

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 23
Housing : Un jolie appartement sur Hove Path, qu'il occupe avec son meilleur ami Logan. Le numéro 23, si cela vous intéresse.

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: DISPONIBLE (2/3)

MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Lun 31 Aoû - 17:50

Merci jolie et tendre pêche ! keurkeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.screw-destiny.com/
Elsie Howell

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 26/08/2015

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: SLOAN, MADISON, ?

MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Lun 31 Aoû - 19:03

bienvenue Laughing et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Smoak

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 23
Housing : Un jolie appartement sur Hove Path, qu'il occupe avec son meilleur ami Logan. Le numéro 23, si cela vous intéresse.

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: DISPONIBLE (2/3)

MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Lun 31 Aoû - 19:18

Merci jolie demoiselle ! Elle est déjà en cours de rédaction. Il me tarde de pouvoir RP avec vous tous.

_________________
    broken heart
    “Over the course of my long life, I have come to believe that we are bound forever with those we share blood, and while we may not choose our family, that bond can be our greatest strength, or our deepest regret △ When you love someone, it's not for a second or a minute. It's forever and ever.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.screw-destiny.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Lun 31 Aoû - 21:42


Bienvenue Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Ismaël Wolstenholme
i think i move but i go nowhere.
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 14/08/2015
Housing : loft à floxglove way w/ sevan

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: (fletcher, scotty, tc)

MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Lun 31 Aoû - 21:47

le scénario de madybaby Crying or Very sad

bienvenue I love you

_________________
ton doigt sur la détente ✻ j'ai encore le goût de nos nuits blanches sur mes lèvres, de l'écume des jours agrippée à ton chevet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Smoak

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 23
Housing : Un jolie appartement sur Hove Path, qu'il occupe avec son meilleur ami Logan. Le numéro 23, si cela vous intéresse.

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: DISPONIBLE (2/3)

MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Lun 31 Aoû - 22:24

merci vous deux. Vous avez des avatars de malades. J'vous jalouses ! keurkeur

_________________
    broken heart
    “Over the course of my long life, I have come to believe that we are bound forever with those we share blood, and while we may not choose our family, that bond can be our greatest strength, or our deepest regret △ When you love someone, it's not for a second or a minute. It's forever and ever.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.screw-destiny.com/
Madison Williams

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: 1/3 free

MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Lun 31 Aoû - 23:29

OH MON DIEU. Crying or Very sad
Pour moi c'est juste totalement, absolument, magnifiquement parfait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Golightly
-- RUN BOY RUN
avatar

Messages : 1083
Date d'inscription : 05/08/2015

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: 4/6 rps (levi, maeth)

MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   Mar 1 Sep - 15:04

Si c'est parfait pour Madichou et bien pour moi aussi. Crying or Very sad
J'aime le personnage. What a Face
Je valide, bon jeu. I love you

_________________

--- big bad wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whistlecountycreek.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Band aids don't fix bullet holes | Liam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Band aids don't fix bullet holes | Liam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] ROCK BAND : Jouer avec plusieurs instrument sur son HD2 [Payant]
» Hublot: Bullet Bang Cermet
» aile volante a dérive , la BULLET de CBmodélisme , artisant breton
» Reçu!!! Mon HPI Bullet ST Flux
» Actualités "Gary Sinise et Lt Dan Band"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - DARK BLUE TENNESSEE :: THE STORY OF US :: STAY BEAUTIFUL-