AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez plus, inscrivez vous !
vous retrouverez ici les familles importantes de Mt Juliet
n'oubliez pas de faire un tour sur nos scénarios ici

Partagez | 
 

 salted wound

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: salted wound   Mer 12 Aoû - 18:08


-{ Bethany Rosaline Towler }-
( Don't let love get in the way
Feel the fear and do it anyway
Take a chance, no it wasn't what you know
Take her hand and don't let go)

- Freya Mavor + ©sia@tumblr


NOM PRENOM: Bethany-Rosaline, ça se contracte, ça coupe, Bets, circoncision de premier choix. Juste un surnom que tout le monde utilise, d'ailleurs, jusqu'à ses 8 ans, elle pensait qu'elle s'appelait comme ça. Que c'était un prénom normal, courant, en vogue ( surement le sera-t-il lorsque le couple brangelina le filera au prochain enfant qu'il adoptera...). D'ailleurs, certains de ses amis sont persuadés que Bets c'est juste Bets, on s'arrête là, disons que c'est nettement plus pratique. Towler - ça pue la tasse de thé noyé dans du lait en se donnant du "ma chère". AGE: vingt et un ballets  - âge légal pour se beurrer la tronche dans les règles sans obliger un pote "adulte" ( un "pote" inconnu parfois, le genre de bestiole croisée au détour d'une ruelle sombre ) à payer les packs en lui assurant qu'il pourra garder la monnaie. Vingt et un ans facilement vingt trois voire même vingt quatre lorsqu'il est question de draguer de l'homme mûr forgé d'une morale le poussant à ne pas faire la sortie des lycées. Sinon, elle adore les godasses éditions limitées, n'hésitez pas, les amis, à vous montrer particulièrement généreux avec sa seigneurie.DATE DE NAISSANCE/LIEU: l'important c'est de retenir que c'est une fille du pays. Elle a surement retourné toute la maternité avec ses cris lorsqu'elle est venue au monde à Mt Juliet - en année bissextile, bonjour les anniversaires de taré (généralement ratés) ORIGINE(S)/NATIONALITÉ: ça accroche fièrement l'union jack dans le sous sol aménagé en salle de jeu ( vétuste, vraiment, à l'exception du plasma de papa et de son mini frigo d'bières) - ça fête aussi la St Patrick, à l'occasion lorsque maman est contente d'être rousse (après avoir passé les vingt premières années de sa vie à détester la couleur). C'est surtout du sud, mesdames et messieurs. sans pour autant porter des stetson et des santiags - sauf pour danser les samedis soirs et encore, faut se trouver un cavalier qui ne soit ni comme son père (éponge à amercian bud) ni comme son oncle ( dépourvu de service trois pièces) ou comme son frère (un débile profond)MÉTIER/ETUDES: les études ça coûte cher, le système américain siphonne le peuple jusqu'à la moelle. Elle a pas eu la chance de sortir du vagin d'une Rothschild, alors, forcément. Les voies sont encombrées, les portes toutes fermées. Sauf celle de chez docmac d'une ville voisine. C'est bon les menus maxi best of bigmac, grande frites, grande boisson. Ça récure surtout le réchaud, avec le sourire et un enthousiasme surnaturel. Sûr, Bets est diplômée : l'argent tombe pas des arbres,tss.  SITUATION FINANCIÈRE: ça paie les factures à la maison. ça calme quand la marmaille braille. ça hurle et ça fout des roustes histoire que ça file bien droit. Son conseiller financier l'appelle approximativement trois fois par mois pour lui chanter du " vous ne savez pas gérer votre argent mademoiselle Towler". C'est normal qu'il n'y ait que lui qui lui offre du mademoiselle ?  SITUATION AMOUREUSE: ne lui parlez surtout pas de néant, elle a pas le moral. les hommes qui insistent pour payer l'addition ne courent pas les rues, malheureusement. Et, ne parlons même pas des raffinés qui semblent avoir fui le territoire.SITUATION FAMILIALE: un papa et une maman, vivant encore sous le même toit, se bécotant comme des adolescents boutonneux, sans aucune gêne - c'est miraculeux à l'ère du "un couple marié sur deux divorce". Il y a un petit frère qui passe une nuit sur deux en garde à vue, pas de sa faute s'il est sanguin, la faute aux gènes. Une petite soeur accro aux télé-réalités minables, qui rêve de succéder à la pulpeuse kim k. ( ça va pas aller plus loin que le rêve, c'est une certitude). Un grand-frère issu d'une erreur de jeunesse de son pater, évidemment, c'est ce qui arrive quand on sèche les cours d'éducation sexuelle pour aller socialiser sous les gradins.DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ETES-VOUS A MT JULIET: toujours - hélas, malheureusement, la faute à pas de chance. C'est beau, c'est douillet mais, c'est bien connu, c'est aussi un nid à vipères GROUPE(ANOTHER NAME GOES UP IN LIGHTSQUALITÉS/DÉFAUTS: Qualité, défaut, c'est subjectif. Bets elle pétille, elle fout du gaz dans les quotidiens , ça explose, ça se la joue perrier, champagne, ça se la joue décadent. Les sourires se distribuent, les regards bienveillants, les salutations des majeurs, aussi, cordialement. Elle aime pas trop la demi mesure, faut dire que papa l'a pas élevé comme ça. Elle rougit pas quand on lui parle des phénomènes naturels, mesdames et messieurs, ouvrez grand les oreilles : chatte, bite. Elle n'a honte de rien ( du moins, presque rien) encourage le monde à s'adapter à son caractère. Elle rouspète, beaucoup mais ne boude jamais. Jamais. Si elle se dit insouciante y'a pas plus réfléchie, plus posée, plus enlisée jusqu'au cou dans un quotidien où il faut constamment trimer pour obtenir ce qu'on veut ( surtout des manolo shoes).

That you’ll come in with the rain.
Bets, elle fabrique des savons, des crèmes et des shampoings pour les membres de sa smala, ses amis, les gens qu'elle aime bien ( dès qu'elle vous en fait, soyez certain que vous faites partie de ses p'tits papiers), rêve de pouvoir en faire son métier mais en attendant d'avoir assez de thunes pour ne serait-ce qu'y penser, elle se dépense en multipliant les combines, récente lubie, la vente d'ovule, évidemment, c'est un plan nettement moins foireux que celui de vendre un rein ( un seul suffit, mon oeil et si l'aut' est atrophié ?) mais, elle préfère encore vendre ses cheveux tous les six mois parait que ça sert à faire des moumoutes pour tous les kékés incapables de faire le deuil de leur tignasse + Bets, elle faisait partie du club de karaté au lycée  alors, avis aux pervers, aux mentaux, essayez donc de la surprendre, vous risqueriez de manger du macadam + Bets conduit une voiture rouillée , c'est sa DeLorean ( une vraie chopée dans le garage d'une vieille tante, retapée, customisée, somme toute, branlante sur les bords). La portière grince, la vitre a du mal à obéir, le moteur chauffe, ça crachote dans les ronds points mais, c'est son bijou alors, gardez tout commentaire désobligeant, merci. + Elle appelle son éponge à émotion (Seth) à chaque fois qu'il lui arrive un truc qu'elle juge de pas commun. Traverser et manquer de se faire écraser par un engin agricole, découvrir que la voisine chante du Cher avec son mari, se faire draguer par un client laid comme un pou - c'est sa manière de se rappeler à son bon souvenir, un genre de : coucou, Seth, j'existe, ne m'oublie pas si tu gagnes au loto + Petite obsession, minuscule obsession, obsession de rien du tout : les chaussures édition limitée et par chaussure, elle veut dire : nike, hein. + Mariah Carey et son heartbreaker qu'elle écoute en boucle. D'ailleurs, elle est persuadée qu'elle aura une fille, plus tard et autant le dire : elle s’appellera Mariah. + Elle a le chewing gum qui colle à ses molaires, l'attitude bovine parfois. Quoi ? C'est très américain de mâcher du chewing gum. + elle assiste aux rodéos, pour faire plaisir à son petit frère, qui veut en faire. quelle façon stupide de se péter les côtes puis quelle cruauté envers les bêtes + la musique country , seigneur tout puissant +  


PSEUDO/PRÉNOM liv. AGE: vingt keuh keuh tongue RÉGION/PAYS: france ou asgard, à l'occaz' OU AS-TU TROUVÉ LE FORUM ?: zzarbat COMMENT LE TROUVES-TU ?: flawless SCÉNARIO/INVENTÉ: inventé UN DERNIER PETIT MOT: seth je te
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salted wound   Mer 12 Aoû - 18:09

LEARN ME RIGHT
« Tate – par les saintes couilles de » ça commence bien, papa hurle un truc depuis le salon, sûrement quelque chose comme : putain, fais attention à ce qui sort de ta bouche ( ironique, bien sûr) – Bets marque une pause, puis poursuit : « sors de là où je te pète les rotules, Tate. Pas de rotule, pas de jambe, pas de jambe, pas de foot ». La menace fait mouche une fois sur deux mais, quelque chose lui dit qu'il ne va pas céder facilement, le microbe. Deux minutes défilent, toujours rien. Bets ne lâche jamais l'affaire. Maman passe dans le couloir, la voit là , à faire le pied de grue, sans broncher, elle poursuit son chemin. « Tate même si c'est pas ton genre, c'est peut-être le moment d'te mettre à prier parce que dès que ta sale trogne passera le seuil de la salle de bain, je te la refais pas au carré mais au triangle. Déjà que ça s'bouscule pas au portillon, les filles vont hurler sur ton passage » quelque chose comme : crevez-nous les yeux, elle pense, un sourire flottant sur ses lèvres. C'est un gros kiffe, proférer des menaces. Un privilège que seul l'aîné possède. Les cadets doivent se tenir à carreaux s'ils ne tiennent pas à se manger un pain ou deux. « Bon, tu l'auras voulu » Kim k. autrement dit Lenny qui se réveille embrumée, en se frottant les yeux, se retrouve à deux doigts de dégringoler les escaliers menant au rez de chaussé lorsque Bets la bouscule dans sa hâte, elle disparaît dans le sous sol – un millième de seconde avant que Tate pousse un cri de castra depuis la salle de bain où il s'est enfermé. Papa et maman ours ne cillent pas, l'ambiance est toujours aussi explosive entre les quatre murs de la maison Towler. Mi casa es su casa, bienvenue chez les échappés d'asile. Bets croise à nouveau Lenny ( toujours pas totalement réveillée) qui s'installe à la table de la cuisine, attendant patiemment que maman  vienne lui donner la becquée : « Tu t'es lavée l'visage au moins ? » crache Bets, arquant un sourcil, le nez froncé. Ça hoche la tête pour dire que, non. C'est le moment que choisit Bets pour se tourner vers son père qui les a rejoint entre temps. « Tu vois, pa' quand j'te dis qu'il s'agit d'une urgence vitale que tu te débrouilles pour construire une aut' salle de bain, fous-la dans le jardin s'il faut, je me gèlerai les miches en hiver tant qu'il y en a une deuxième , j'm'en cogne ». Évidemment, elle mourra surement de vieillesse avant qu'une quelconque salle de bain ne soit ajoutée au plan. Il y a surement plus de chance qu'il pleuve des smarties, aussi. Fainéantise pullule comme une maladie vénérienne chez les Towler (côté homme, du moins).


« Mon sac, putain ! » .Elle accélère , poursuit le voleur qui lui a arraché son sac des mains. Le sac coûte plus cher que l'contenu, c'est un Chloé (dégriffé , usé mais, quand même). Ses poumons manquent d'air, sa chevelure forme la queue d'une étoile filante qui se poursuit vers l'infini lorsqu'elle fend l'espace. Elle se fatigue, essoufflée, ses jambes la tiraillent pourtant, elle ne démord pas. « Enfoiré, rends-moi mon putain de sac ! ». Elle hurle mais, il ne faut pas se leurrer. Son sac, elle peut faire une merveilleuse croix dessus. Pourquoi elle, sérieux ? Elle a déjà pas assez de fric pour se payer du dentifrice alors, pourquoi faut-il que toutes les douilles de l'univers la choisissent comme réceptacle ? Sept ans d'art martiaux, des milliers d'heures passées dans un dojo à bouffer des commentaires sexistes, elle espère, pas pour rien. Alors, elle court et, le voleur finit par commettre une erreur. Elle lui saute dessus, roulé-boulé ( ça n'arrive vraiment pas que dans les films, elle s'en rend compte lorsqu'elle finit par se retrouver à califourchon sur le voleur à tirer sur son sac à main). « Voler les sacs à main des filles, bravo, tapette » - elle crache, furibonde – lui balançant un coup du sac (qu'elle a récupéré) tandis qu'il se contente de sourire de toutes ses dents. Évidemment, c'est sans compter des policiers qui finissent (enfin, c'est pas trop tôt) par débarquer, décidant d'embarquer mademoiselle et le voleur au comico. Et l'ironie du sort d'intervenir pour qu'ils se retrouvent en tête à tête , menottes aux poignets à échanger des insultes, en attendant que le système carbure. Bien sûr, il lui avouera, Aladdin, ne pas être dans le besoin, d'avoir fait ça juste pour le fun. Ouai, y'a des gens assez stupides pour commettre des crimes juste pour le "fun". Et peut-être qu'elle est aussi stupide parce que, ça l'a bien fait rire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salted wound   Mer 12 Aoû - 18:10

Revenir en haut Aller en bas
Mace Golightly

avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 11/08/2015
Housing : a small apartment in leeds village where she lives with her puppy, bobby.

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: (4/3) closed. (samir, connor, seth/tamsin, tc)

MessageSujet: Re: salted wound   Mer 12 Aoû - 18:10

Comment freya est magnifique, j'avais oublié.
Bienvenue parmi nous. I love you

_________________
    ⎨ Love is like art. A force that comes into our life without any rules or limitations. And every time i hear that line, I am reminded that love, like art, must always be free. ⎬  SENSE8.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Moore

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 10/08/2015

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: (4/5)

MessageSujet: Re: salted wound   Mer 12 Aoû - 18:11

Freya, elle est trop jolie
Bienvenue ici, j'ai hâte d'en savoir plus sur ta belle Bets I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Golightly
-- RUN BOY RUN
avatar

Messages : 1083
Date d'inscription : 05/08/2015

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: 4/6 rps (levi, maeth)

MessageSujet: Re: salted wound   Mer 12 Aoû - 18:11

FREYA.happy happy
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche. I love you

_________________

--- big bad wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whistlecountycreek.forumactif.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salted wound   Mer 12 Aoû - 18:57

merci, putain comme vous êtes toutes belles et beaux.
keurkeur keurkeur keurkeur
puis cet accueil, des fleurs et des montagnes de keurs sur vos belles gueules --/ --/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salted wound   Mer 12 Aoû - 22:58

la jolie freya
bienvenu et bon courage pour la suite de ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Mae Wolfstone
heart means everything ﻬ
avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 05/08/2015
Housing : (n°29) hove path (leeds village)

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: 4/4) - close. ( erin, cane, maeth, levi)

MessageSujet: Re: salted wound   Mer 12 Aoû - 23:28

Bienvenue parmi nous I love you
Si tu as la moindre question, n'hésites pas. --/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salted wound   Jeu 13 Aoû - 12:46

merci les filles ( nora, cette perfection rarissime, je lui fais des soubis)
je n'hésiterai pas si besoin est. keurkeur
Revenir en haut Aller en bas
Seth Golightly
-- RUN BOY RUN
avatar

Messages : 1083
Date d'inscription : 05/08/2015

Carnet de bord
RELATIONS.:
Disponibilité: 4/6 rps (levi, maeth)

MessageSujet: Re: salted wound   Jeu 13 Aoû - 18:37

Mon dieu, j'ai tellement rigolé.    
Bets est génial.    (merci pour la petite partie sur Seth,
j'ai hâte de rp avec toi, ça va etre marrant. )

Tu as oublié de remplir la partie sur toi par contre. Embarassed
edit: je te valide, bon jeu parmi nous.  I love you  

_________________

--- big bad wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whistlecountycreek.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: salted wound   

Revenir en haut Aller en bas
 
salted wound
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wound (2010, David Blyth)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - DARK BLUE TENNESSEE :: THE STORY OF US :: STAY BEAUTIFUL-